conférence

Groupe "Enseignants du supérieur"

Présentation du groupe

 

Les recherches actuelles du groupe « enseignement supérieur » se donnent comme objectif d’étudier les pratiques des enseignant.e.s-chercheur.e.s (EC). Plus précisément, nous cherchons à comprendre l’impact du métier de chercheur et de la culture disciplinaire des EC sur ces pratiques pour ensuite les confronter au vécu des étudiants. Dans cette perspective, nous tentons de poser un regard outillé théoriquement et méthodologiquement sur des pratiques de natures variées (ordinaires, instrumentées, déclarées) pour accéder à une compréhension fine des choix et des motivations des EC. Cette démarche de compréhension prend pour entrée la discipline académique de recherche des EC et se nourrit de la confrontation des disciplines explorées (mathématiques, physique, chimie, géographie et plus récemment la biologie) dans une visée comparative. Pour ce faire, nous mobilisons le concept sociologique d’identité professionnelle tout en affinant des cadres didactiques usuellement mobilisés pour les analyses de pratiques dans l’enseignement primaire et secondaire (double approche ergonomique et didactique des pratiques).

 

Nos premiers travaux, consacrés aux pratiques déclarées des EC, ont permis de dégager des spécificités directement liées à l’épistémologie des disciplines considérées ainsi que quelques invariants (Bridoux et al., 2018 ; 2020). Nous avons également organisé une journée d’étude sur la pédagogie universitaire à Rouen en avril 2019 (https://purdd.sciencesconf.org/). Celle-ci a mené à l’écriture d’un ouvrage collectif actuellement sous presse aux éditions ISTE (Bridoux, Grenier-Boley & Leininger-Frézal, à paraître).

 

Les recherches actuelles du groupe se situent dans le sillage de ces premiers travaux avec pour objectif principal l’étude des pratiques effectives d’enseignement des EC et leurs choix didactiques, conscients ou non. Pour ce faire, nos travaux articulent les pratiques d’enseignement, la culture disciplinaire et leur compréhension par les étudiants et ce, dans une perspective interdisciplinaire (biologie, chimie, géographie, mathématiques, physique) afin de se donner les moyens de distinguer ce qui, dans les pratiques d’enseignement, pourrait être propre à une discipline.

Equipe

 

  • Nicolas Grenier-Boley, LDAR : co-responsable du groupe

  • Stéphanie Bridoux, LDAR : co-responsable du groupe

  • Renaud Chorlay, LDAR

  • Christophe Daussy, LPL (Laboratoire de Physique des Lasers)

  • Corinne Hahn, LDAR

  • Rita Khanfour-Armalé, LDAR

  • Caroline Leininger-Frézal, LDAR

  • Céline Nihoul, Université de Mons (Belgique)

  • Cécile Ouvrier-Buffet, LDAR

  • Myriam Régent-Kloeckner, LDAR

  • Martine de Vleeschouwer, LDAR

Contacts

 

Publications

  • Bridoux, S., Grenier-Boley, N. & Leininger-Frézal, C. (Eds) (à paraître). ISTE Éditions.

  • Bridoux, S., De Vleeschouwer, M., Grenier-Boley, N., Khanfour-Armale, R., Lebrun, N., Mesnil, Z. & Nihoul C. (2020). The professional identity of teacher-researchers in mathematics, In T. Hausberger, M. Bosch and F. Chellougui (Eds), Proceedings of the Third Conference of the International Network for Didactic Research in UniversityMathematics (INDRUM 2020), pp 219-228, 2020.

  • Bridoux, S., de Hosson, C. & Nihoul, C. (2020). Pratiques in situ d’enseignants universitaires et confrontation avec le v ́ecu des ́etudiants : une ́etude de cas, In T. Hausberger, M. Bosch and F. Chellougui (Eds), Proceedings of the Third Conference of the International Network for Didactic Research in University Mathematics (INDRUM 2020), pp 179-188, 2020.

  • Bridoux, S., De Vleeschouwer, M., Grenier-Boley, N., Khanfour-Armale, R., Lebrun, N., Mesnil, Z. & Nihoul, C. (2018). L’identité professionnelle des enseignants-chercheurs en mathématiques, chimie et physique. In M. Abboud (Éd.), Actes du colloque EMF 2018, pp 540-547.