Laurent Moutet

Professeur agrégé de sciences physiques, docteur de didactique des disciplines, docteur en chimie organique, collaborateur bénévole au LDAR

 laurent.moutet@ac-amiens.fr

Thématiques de recherches actuelles

  • Modélisation interdisciplinaire.

  • Travail sur les liens mathématiques – sciences physiques.

  • Construction d’un outil d’analyse de tâches scolaires mobilisant les mathématiques et la physique ou la chimie.

  • Construction et analyse de séquences destinées à des élèves de l’enseignement secondaire et mettant en œuvre des cycles de modélisation complets (résolutions de problèmes) et des cadres de rationalité faisant intervenir la physique ou la chimie.

Résumés des recherches actuelles

L’espace de travail mathématique (ETM) a été développé afin de mieux comprendre les enjeux didactiques autour du travail mathématique dans un cadre scolaire (Kuzniak et al., 2016). L’ETM comporte deux niveaux : un de nature cognitive en relation avec l’apprenant et un autre de nature épistémologique en rapport avec les contenus mathématiques étudiés. Le diagramme des ETM a été adapté (Moutet, 2016) en rajoutant un plan épistémologique correspondant au cadre de rationalité de la physique. Le cycle de modélisation de Blum & Leiss (2005) décrit les différentes étapes utilisées par un chercheur en mathématique lors du processus de modélisation. Le cadre de l’ETM étendu a permis d’analyser les tâches associées à certaines étapes du cycle de modélisation lors d’une séquence d’enseignement faisant intervenir la relativité restreinte (de Hosson, 2010) avec une approche utilisant les diagrammes de Minkowski. Le cadre de l’ETM étendu prend en compte la mobilisation des plans épistémologiques des mathématiques et / ou de la physique pour chacune des tâches demandées aux élèves. Ce cadre a également permis de montrer que GeoGebra, un logiciel de géométrie dynamique, développe des genèses spécifiques par rapport à une activité papier - crayon. Ce cadre a enfin conduit à la réalisation de l’analyse a priori de chacune des tâches à effectuer par les élèves lors d’une séquence d’enseignement et à tester avec succès l’analyse a posteriori du travail effectué par eux.

En utilisant un autre contexte, la prise en compte du plan épistémologique de la chimie, du plan cognitif et des trois types de genèses décrites dans le modèle des ETM est totalement transposable à la description des tâches que les élèves sont amenées à réaliser en chimie des solutions. L’interprétation théorique d’un dosage faisant intervenir des relations algébriques entre les différentes quantités de matières des espèces chimiques qui réagissent est une étape qui pose généralement le plus de problèmes aux élèves. L’analyse a priori des tâches à effectuer, en extrapolant le cadre théorique de l’ETM étendu au domaine de la chimie, permet de proposer une nouvelle stratégie utilisant un autre registre de représentation sémiotique ainsi que l’utilisation du logiciel GeoGebra.

Dernières publications

Publications dans des revues internationales à comité de lecture

 

Conférences internationales

Publications dans des revues nationales à comité de lecture

  • Moutet, L. (2004). Evaluation du logiciel Crocodile Physics 1.7, Bulletin de l’union des physiciens, 868, 1662-1663.

 

Invitations ou participations à des conférences ou des séminaires

 

Participation à des publications de ressources par l’IGEN