EFIR

Effets de l'Initiation à la Recherche

Présentation du projet

 

Ce projet cherche à évaluer les effets d’une initiation à la recherche sur le développement des pratiques de professeur.e.s des écoles en début de carrière. Ces initiations à la recherche, incluses dans la formation des enseignants dans le cadre du Master MEEF à l'ESPE de Créteil, et représentant environ 120h sur 2 ans, portent sur différents champs de recherche, liés à la didactique d’une discipline (mathématiques, éducation physique et sportive, histoire-géographie) ou à la question du genre. Nous nous intéressons aux pratiques d’enseignement dans ces disciplines lors des deux premières années d’exercice après la titularisation, pour tenter de les relier à la formation proposée à travers l’initiation à la recherche dans nos différents champs.   

Nous nous appuyons à la fois :

  • sur l’analyse de questionnaires, recueillis à différentes étapes de la formation et de l’exercice du métier pour l’ensemble des étudiants des trois initiations à la recherche (en Didactique des mathématiques, Didactique de l’EPS, Prise en compte du genre dans l’enseignement et la formation) visant à repérer et à identifier des apports de la formation par la recherche dans la conception de séquences et la gestion des séances en classe (lors des stages et dans les classes de la première année d’exercice), à travers les pratiques déclarées des enseignants débutants ;

  • sur l’observation en classe de séances de mathématiques et d’éducation physique et sportive, pour les étudiants-stagiaires et enseignants débutants volontaires,

  • sur divers types d’entretiens avec les étudiants (entretien-conseil, auto-confrontation) à la suite des observations, enregistrés et transcrits.

 

Nous avons entrepris la construction d’une méthodologie d’analyse des pratiques, commune à l’ensemble des chercheur.e.s de l’équipe, à partir de nos méthodologies respectives, en croisant des outils issus des différents champs de recherche mobilisés ici.

 

Cette mise en relation de la formation et du développement professionnel contribuera à la caractérisation des contenus et des modalités de formation spécifiques, et à l’étude des pratiques effectives dans les classes. Elle devrait permettre de mieux comprendre les apports des outils et résultats de la recherche pour la formation des enseignants et de faire évoluer l’offre de formation pour l’adapter aux besoins des enseignants novices.

 

En créant des liens de suivi avec les étudiants-stagiaires de ces initiations à la recherche, des réseaux collaboratifs formation/recherche pourraient être favorisés pour assurer à la fois une continuité dans la formation, la constitution de nouvelles ressources pour la formation (vidéos en classe, transcriptions, productions d’élèves, conceptions de modules et création de ressources pour la classe, mais aussi éventuellement publication de mémoires ou co-écriture d’articles par la suite avec ces étudiants) ainsi que d’éventuels terrains d’expérimentation pour les étudiants de l’initiation à la recherche, ou encore le développement collaboratif entre enseignants néo-titulaires de l’académie.

EFIR : équipe

 

  • LDAR : Cécile Allard, Brigitte Grugeon-Allys, Julie Horoks, Julia Pilet 

  • LIRTES (Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche sur les Transformations des pratiques Educatives et des pratiques Sociales, UPEC) : Sigolène Couchot-Schiex, Céline Delcroix, Francine Nyambek-Mebenga, Gaël Pasquier  

  • CRHEC (Centre de recherche en Histoire Européenne Comparée, UPEC) : Fanny Gallot - SND (Sciences, Normes, Décision, UPS)

Financement

EFIR est financé par la Mission Recherche de l'ESPE de Créteil pour les années 2016 - 2018

Publications associées

  • En cours